MV anecdotes
Revenir à la page 94 2245/3990
Hans Eriksson est le personnage alerté par Saffi Eriksdotter dans le texte d'ambiance du Lhurgoyf.

Cette citation et ces personnages se retrouvent sur quelques autres cartes, notamment la parodique "Ach! Hans, Run!", qui fait référence à la citation, et le Revenant, qui cite Hans.

Eriksson est un patronyme germanique qui signifie "fils d'Erik", tout comme Eriksdotter signifie "fille d'Erik". Le lien entre les deux personnages se trouve donc explicité : les deux éclaireurs sont frère et sur.
Les capacités des deux cartes se font écho, et permettent de préciser l'histoire évoquée sur la carte Lhurgoyf : l'insouciant (comme l'indique son texte d'ambiance) Hans a la capacité d'attirer les ennuis en invoquant des créatures qui l'attaquent lui-même. Saffi, elle, peut se sacrifier pour sauver une créature, comme elle l'a fait pour son frère - ce que le texte d'ambiance du Lhurgoyf indique en précisant que ce sont ses derniers mots ("last words").

Enfin, sur l'illustration de Hans, on peut apercevoir Saffi à l'arrière-plan à gauche, avertissant son frère d'un danger qu'elle a repéré et dont il n'a pas conscience.

On notera aussi que le texte d'ambiance de Saffi suggère une issue alternative à l'histoire, "time-shifted" (dans le thème de l'édition Time Spiral), puisque sur le Lhurgoyf, ce sont ses derniers mots, alors que sur Saffi Eriksdotter, elle vient de passer à travers une faille ("the crease of light behind her") et se sauve.

Source (#1. The Origin of Ach! Hans, Run!)
Cette anecdote vous a été proposée par bulle.
Vous voyez une faute, une erreur, un oubli dans cette anecdote ? cliquez ici pour nous en informer.