MV anecdotes
3065 anecdotes trouvées
Page / 128  
La carte The Kami War fait référence à O-Kagachi, Vengeful Kami. C'est la seule carte de cette série à ne pas être issue du bloc Kamigawa originel, mais de l'édition Commander 2017.

Source (MZ01)
Les cinq cartes Rune-Tail, Kitsune Ascendant, Erayo, Soratami Ascendant, Kuon, Ogre Ascendant, Homura, Human Ascendant et Sasaya, Orochi Ascendant, de l'édition Saviors of Kamigawa, forment un cycle de moines légendaires se transformant, sous conditions, en des enchantements légendaires puissants.
Ces cartes, encore appelées "flip cards", sont les précurseures des cartes recto-verso.

Source (" "flip" cards are technically something we did in Champions of Kamigawa block where the card could flip upside down and change into a different form; it was the precursor to double-faced cards")
La carte Dosan the Falling Leaf est une version créature de la carte City of Solitude.
La carte Kataki, War's Wage est une version créature de la carte Energy Flux.
La carte Hokori, Dust Drinker est une version créature de la carte Winter Orb.
Le Sakashima's Student porte au visage un masque qu'on peut voir attaché sur les vêtements de Sakashima the Impostor ; il en reprend d'ailleurs la mécanique.
Sur Sakashima's Will, on voit trois personnages portant des masques présents sur la tenue de Sakashima of a Thousand Faces.
En revanche, et bizarrement, le masque, si celui-ci en est bien un, de Sakashima's Protege n'est visible sur aucune des versions de Sakashima ; il revisite par contre la mécanique de Sakashima the Impostor.
La carte Imposter Mech est une référence à Sakashima the Impostor de par son nom, ses force et endurance, la mécanique similaire qu'ils partagent, ainsi que leur origine : le Plan Kamigawa.

Source (RU02)
La carte Krazy Kow, de l'édition Unglued, devait originellement s'appeler "Mad Cow", en référence à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou "maladie de la vache folle" qui est une maladie dégénérative du cerveau des bovins.
Néanmoins, cela avait été jugé comme potentiellement maladroit envers les victimes de l'épidémie au Royaume-Uni ; la carte a été renommée en référence à Krazy Kat, un personnage de BD américain.
Le nom original "Mad Cow" fait partie de la liste des cartes qui n'ont pas pu être imprimées dans l'édition (voir cette anecdote).

Source (#71)
La carte Lightning Bolt, de l'édition Secret Lair et illustrée par Jason Rainville, est une version Universes Beyond qui fait référence à l'attaque iconique de Ryu, World Warrior. Cette carte vient en bonus du coffret Secret Lair - Street Fighter (voir cette anecdote).

Source
Les cinq cartes Fountain of Cho, Saprazzan Cove, Subterranean Hangar, Mercadian Bazaar et Rushwood Grove, de l'édition Mercadian Masques, forment un cycle inspiré par celui des accumulateurs de mana (voir cette anecdote).
Les cinq cartes White Mana Battery, Blue Mana Battery, Black Mana Battery, Red Mana Battery et Green Mana Battery, de l'édition Legends, forment un cycle qui a ensuite inspiré un cycle de terrains (voir cette anecdote).
Les cinq cartes Ivory Cup, Crystal Rod, Throne of Bone, Iron Star et Wooden Sphere, de l'édition Limited (Alpha), forment un cycle (voir aussi cette anecdote pour le cycle qu'il a inspiré).

Source (Question No 36 (Sombracier))
Les cinq cartes Pearl Medallion, Sapphire Medallion, Jet Medallion, Ruby Medallion et Emerald Medallion, de l'édition Tempest et illustrées par Sue Ellen Brown, forment un cycle dont les noms des cartes font de plus référence à celles d'un des plus célèbres cycles de Magic, celui constitué par les cinq Moxen de l'édition Limited (Alpha) : Mox Pearl, Mox Sapphire, Mox Jet, Mox Ruby et Mox Emerald (voir cette anecdote).
La carte Blossom Prancer, de l'édition Kamigawa: Neon Dynasty, ainsi que la carte Windbrisk Heights, de l'édition Secret Lair, font référence aux Sakuras, les cerisiers ornementaux du Japon tels que le Prunus serrulata dont la couleur des fleurs va du blanc au rouge foncé en passant par toutes les nuances du rose.

Source (CG15)
Les cinq cartes Mardu Charm, Temur Charm, Abzan Charm, Jeskai Charm et Sultai Charm, de l'édition Khans of Tarkir et illustrées par Mathias Kollros, forment un cycle de charmes, le huitième de Magic et le quatrième multicolore.
Les cinq cartes Azorius Charm, Rakdos Charm, Selesnya Charm, Izzet Charm et Golgari Charm, de l'édition Return to Ravnica, ainsi que les cinq cartes Dimir Charm, Gruul Charm, Orzhov Charm, Boros Charm et Simic Charm, de l'édition Gatecrash, forment un cycle de charmes, le septième de Magic et le troisième multicolore.
Toutes ces cartes sont illustrées par Zoltan Boros.
Les cinq cartes Bant Charm, Esper Charm, Grixis Charm, Jund Charm et Naya Charm, de l'édition Shards of Alara, forment un cycle de charmes, le sixième de Magic et le deuxième multicolore.
Les cinq cartes Dawn Charm, Piracy Charm, Midnight Charm, Fury Charm et Evolution Charm, de l'édition Planar Chaos et illustrées par John Avon, forment un cycle de charmes, le cinquième de Magic et le quatrième monochrome.
Les cinq cartes Piety Charm, Trickery Charm, Misery Charm, Fever Charm et Vitality Charm, de l'édition Onslaught et illustrées par David Martin, forment un cycle de charmes, le quatrième de Magic et le troisième monochrome.
Les cinq cartes Darigaaz's Charm, Rith's Charm, Treva's Charm, Dromar's Charm et Crosis's Charm, de l'édition Planeshift, forment un cycle de charmes, le troisième de Magic et le premier multicolore.
Elles illustrent les mains des cinq Primeval dragons que sont Darigaaz, Rith, Treva, Dromar et Crosis (voir cette anecdote).
Les cinq cartes Hope Charm, Vision Charm, Funeral Charm, Hearth Charm et Emerald Charm, de l'édition Visions et illustrées par Greg Spalenka, forment un cycle de charmes, le deuxième de Magic.
Les cinq cartes Ivory Charm, Sapphire Charm, Ebony Charm, Chaos Charm et Seedling Charm, de l'édition Mirage, forment un cycle de charmes, le premier de Magic.
3065 anecdotes trouvées
Page / 128