MV anecdotes
4271 anecdotes trouvées
Page / 178  
On peut voir des "tumbleweeds", en français des "virevoltants", sur les illustrations des cartes Rumbleweed (voir cette anecdote), Colossal Rattlewurm, Dance of the Tumbleweeds, Tumbleweed Rising, Mobile Homestead, Silver Deputy, Sterling Hound, Abraded Bluffs, Bucolic Ranch, les Plains #272, #277 et #278 de l'édition Outlaws of Thunder Junction, et dans une moindre mesure sur la carte Ornery Tumblewagg et le jeton Elemental de cette même édition.
Sur l'illustration de la carte Deepmuck Desperado, on peut apercevoir un Spring Splasher en bas à gauche.
Ces deux cartes sont illustrées par Loïc Canavaggia.

Source : Loreley Weisel-Librizzi (@LoreleyWrites), le 7:10 PM · Apr 5, 2024 a écrit :
This is the first time in 31 years of Magic that we've heard a homarid speak. They are appropriately rude given their penchant for razing other civilizations and eating their citizens.

Also, who noticed the little Spring Splasher in the bottom-left corner?

3/X
Le jeton Mercenary et la carte Silver Deputy, de l'édition Outlaws of Thunder Junction, sont des références à Traveling Minister de par leur capacité activée.

Source ("The Mercenary token I talked about above was an idea Dave Humpherys pitched early in vision design. It was based on the card Traveling Minister from Innistrad: Crimson Vow. [...] Villain sidekicks and minions are a trope of villains, and we wanted to capture them in gameplay. We liked the idea that they were more about helping the main villains than doing the villainy themselves, and the power-pumping ability did this job well. Dave had liked how the Traveling Minister played in Innistrad: Crimson Vow, so we thought we'd try it here. [...] The initial plan was to use Mercenary only for the tokens, but the Creative team decided that there was a use for it on other creatures.")
Les noms anglais des cartes Rolling Stones et Iron Maiden sont des clins d'œil aux célèbres groupes de musique homonymes.

Source 1 - Source 2
La carte Zombie Ogre fait partie de cette longue tradition (voir cette anecdote) de créatures dont le nom anglais (et français) correspond exactement à ses types de créature.
Les cartes Consider et Whispering Wizard représentent le même personnage, Ivold, un sorcier qui a inventé, puis développé un appareillage permettant de voir les geists.
Le texte d'ambiance de la carte Pyrokinesis est une référence à celui de la carte Incinerate.
Le texte d'ambiance de la carte Spread the Sickness est une référence à celui de la carte Fecundity.
Le texte d'ambiance de la carte Goblin War Drums, de l'édition Masters 25, est un jeu de mots en anglais autour de "eardrum", qui veut dire "tympan", et de "drum", "tambour".
Le texte d'ambiance de la carte Food Coma est un jeu de mots en anglais autour de l'expression "to be busy as a bee" ("être occupé comme une abeille"), pour parler de quelqu'un d'hyperactif - ici, l'expression est détournée pour mentionner l'animal hybride de bourdon et de mouton, natif d'Eldraine, visiblement excessivement calme, et ainsi signifier exactement l'inverse - "dormir".
La version française s'appuie sur une autre expression, "compter les moutons", pour "s'endormir".
La carte Devouring Sugarmaw est une référence au roman : Les Aventures d'Alice au pays des merveilles, où Alice mange des petits gâteaux magiques en espérant pouvoir agir sur sa taille ; ici, les rôles sont inversés.
La carte Cursed Courtier et le jeton de rôle Cursed (dont l'illustration a été inversée, voir cette anecdote) sont des références au conte : Le Roi Grenouille des frères Grimm.

Source
Les noms des cartes Once Upon a Time et The End sont des références aux contes de fées, celui de la première représente le début habituel de l'histoire, l'autre sa conclusion.
La carte Cooped Up est une version améliorée de Dreadful Apathy, qui est elle-même une version améliorée de Choking Restraints.
Le Questing Druid dans sa version normale, de même que sa représentation dans sa version Showcase, tiennent chacun en main un bâton à l'effigie de la Questing Beast.
Qui part en quête de la Bête de Quête doit certainement se munir d'un tel bâton !
Le jeton Soldier, de l'édition The Brothers' War et illustré par Kev Walker, est de la même conception que le Yotian Soldier.
Sur l'illustration de la carte Vedalken Heretic, on peut apercevoir un Lorescale Coatl.
Ces deux cartes sont illustrées par Greg Staples.
La Tower of the Magistrate, soit le centre du Plan Mercadia, est visible au centre de l'illustration de la carte Soothsaying.
La carte Bounty Board est une référence à Mathas, Fiend Seeker de par sa valeur de mana et la mécanique liée à ses marqueurs "prime".
Les cartes Skullwinder, Spire Winder, Tower Winder, Dreamwinder, Striped Riverwinder, Junk Winder, Skywinder Drake et Zephyr Winder représentent toutes des créatures serpentiformes possédant le mot "Winder" dans leur nom, et ayant fait l'objet d'erreurs, ou tout le moins de grandes difficultés de traduction dans leur nom.

En anglais, le mot "Sidewinding", littéralement "enroulement sur le côté", désigne le mode de déplacement très particulier de certains serpents du désert sur le sable, qui se projettent sur le côté pour ne pas s'enfoncer. On retrouve le terme "sidewinder" dans le nom de plusieurs serpents du désert, comme la Vipère à cornes du Sahara ("Sahara sidewinder"), la Vipère du Namib ("Namibian sidewinding adder") ou encore le Crotale des déserts américains ("Sidewinder rattlesnake").

Le suffixe "winder" a été utilisé pour décrire plusieurs espèces de serpents ou de créatures serpentines imaginaires de l'univers de Magic, se déplaçant dans des milieux meubles autres que le sable :

• le Skullwinder, un Serpent se déplaçant non pas sur le sable, mais sur les ossements ;
• le Spire Winder, un Serpent volant se déplaçant en ondulant dans l'air ;
• le Tower Winder, un Serpent se déplaçant entre sol et air, autour des tours ;
• le Dreamwinder, le Striped Riverwinder et le Junk Winder ne sont pas des Serpents, mais de Grands serpents de mer, évoluant dans la mer pour le premier, dans la rivière Luxa sur Amonkhet pour le deuxième et dans les déchets pour le troisième ;
• les Skywinder Drake et Zephyr Winder ne sont pas des Serpents, mais un Drakôn et un Élémental au corps allongé et serpentin. Comme pour le Spire Winder, ce sont des créatures volantes, qui se déplacent en ondulant dans l'air.

Enfin, deux cartes de Magic non-Serpent portent le nom complet "Sidewinder" : il s'agit du Sidewinder Sliver et du Sidewinder Naga. Dans les deux cas, le terme a été traduit par Crotale.

Search ~ Nom : winder
L'illustration de Camille Alquier pour la carte Fleeting Reflection est un hommage à la carte Clone.

Source : Camille Alquier (instagram.com/camille_alquier/), le 28 mars 2024 a écrit :
Another card for Outlaws of Thunder Junction for Magic the Gathering

Little tribute to the old card Clone :)
Thanks to Vic Ochoa.

#mtglife #mtg #magicarena #magicthegatheringcards #magicartist #magicthegathering #magicthegatheringartwork #wotc #wotcommunity #digital #illustration #fantasy #tcg #cardgame
La carte Reckless Reveler est une réimpression fonctionnelle de Torch Fiend, à part pour le type de créature.
Le nom de la carte Rumbleweed est un jeu de mots en anglais autour de "tumbleweed", ces "virevoltants" visibles dans de nombreux films de genre Western, et du verbe "to rumble" qui signifie "se bagarrer".
4271 anecdotes trouvées
Page / 178