Les erreurs de traduction
écrit par Yann Barsamian


      En mai 2009, une erreur d'impression avait fait parler d'elle. Il s'agissait d'une erreur d'impression sur la Fonderie mécanoptère française, qui demandait dans son coût au lieu de . Du coup grosse panique à bord : bon sang, mais la combo avec la Sword of the Meek fonctionne-t-elle ? J'avais à l'époque écrit une petite news pour rassurer sur le bon fonctionnement de cette carte, et ma facétie m'avait poussé à citer quelques autres erreurs de traduction ou d'impression connues en français.

Recenser les perles des erreurs de traduction / impression sur les cartes françaises est un projet qui me tient à cœur depuis cet article : je vous présente dans cet article les résultats, sûrement non exhaustifs, de ma recherche.


Les deux plus fréquentes erreurs de traduction concernent deux types de créature bien particuliers :

* Le type de créature Nightmare en VO
* Le type de créature Serpent en VO

Le Nightmare était au départ une carte de magic l'assemblée. Une créature avec le vol qui grossit avec le nombre de marais que vous contrôlez. Nightmare veut dire cauchemar... mais pas très facile de dessiner un cauchemar, alors Melissa A. Benson a dessiné un cheval qui semble venu tout droit des représentations apocalyptiques de Jérôme Bosch, d'où la première traduction : Cheval de cauchemar.

Sauf qu'avec l'extension Tourment, le type de créature Nightmare réapparaît, non plus pour des chevaux, mais pour tout un tas de bestiaux, dont le célèbre Worldgorger Dragon : clairement pas un cheval. Du coup, le type de créature a été traduit par cauchemar, assez logiquement (et le Nightmare en a profité pour bénéficier d'un second type de créature : "Horse" pour coller avec le design).

Récemment en Théros, Ashiok, Nightmare Weaver évoque lui aussi le type de créature Nightmare. Mais les traducteurs se sont précipités pour traduire cela par "Cheval de cauchemar", comme l'atteste son texte imprimé sur le site du gatherer.

Pas bien grave me direz-vous, personne ne fait vraiment attention au type de créature Nightmare. Mais cela devient tout de suite plus intéressant pour le type de créature Serpent. En anglais, deux types de créatures distincts existent : Serpent et Snake. Il n'y a qu'un pas pour traduire les deux par serpent, et c'est ce que de très nombreux traducteurs ont fait. Pourtant la traduction officielle de "Snake" est "serpent" et celle de "Serpent" est "grand serpent" pour les différencier (et justement parce que les créatures qui sont des "grand serpent" sont souvent monstrueuses).

Qui partira sur Whelming Wave ?

Bon, tout le monde se fichait également de ce type de créature, jusqu'à l'arrivée d'une carte récente, en Born of the gods, qui s'avère jouable et jouée : Whelming Wave. Cette brave vague bounce tout le monde sauf les gros monstres des marées. Sauf que la traduction française précise "serpent" au lieu de "grand serpent". Il faut espérer qu'en draft personne n'a jamais eu de problème quand il y avait un Snake of the Golden Grove sur table à la résolution d'une vague ! L'erreur est également présente (entre autres) sur le Serpent d'éclairs.



Un autre type d'erreur très fréquent pour les traductions est le fait de traduire deux cartes distinctes par le même nom en français. Il faut avouer que magic l'assemblée compte aujourd'hui environ 15 000 cartes, il est logique que de temps à autres des noms se ressemblent en anglais, et que les traducteurs ne vérifient pas à chaque traduction que le nom qu'ils choisissent n'existe pas déjà.

1) Unforge est traduite par Refonte. Manque de chance, Refonte est déjà la traduction d'une carte de la même extension : Reshape. Du coup il a fallu changer de nom, et la traduction est maintenant Refusion. Même le gatherer s'y trompe : le gatherer Unforge indique Refonte, et le gatherer Reshape également !

2) Frenetic Sliver & Frenzy Sliver sont traduites toutes les deux par Slivoïde frénétique.

3) Sudden Impact & Sudden Shock sont traduites toutes les deux par Choc soudain.

4) Overburden & Overload sont traduites toutes les deux par Surcharge.

5) Enslaved Horror & Hunted Horror sont traduites toutes les deux par Horreur au rabais.

6) Rolling Stones & Stalking Stones étaient traduites toutes les deux par Pierres mouvantes. C'est l'une des seules fois où WotC a essayé de réparer l'erreur. Dans sa réédition en 7ème, Rolling Stones devient Pierres agressives et dans sa réédition en Mirrodin, Stalking Stones devient Pierres en chasse. Pour être sûrs d'avoir deux noms différents, ils ont changé les deux traductions !

7) Upheaval & Discombobulate étaient traduites toutes les deux par Bouleversement. WotC a là aussi corrigé le tir, et maintenant la traduction officielle de Discombobulate est Chamboulement (dans la réédition en Xème, malheureusement ils ont continué à imprimer Bouleversement, pour éviter de choquer certains joueurs qui n'auraient pas eu vent de cette erreur).

8) Hallowed Ground & Sacred Ground étaient toutes les deux traduites par Sol Sacré. WotC a là aussi corrigé le tir, et dans la 7ème et la 8ème édition, Sacred Ground est traduit par Sol consacré.

9) Ponder & Contemplation ont toutes les deux été traduites par Contemplation. Bon, mais qui connaît la Contemplation de forteresse, qui ?

10) Prismatic Ward & Spectra Ward sont traduites toutes les deux par Rune de garde prismatique.

11) Breaking Wave & Groundswell sont traduites toutes les deux par Lame de fond.

12) Feral Invocation & Savage Summoning sont traduites toutes les deux par Invocation sauvage.

13) Forked Lightning & Forked Bolt sont traduites toutes les deux par Éclair fourchu.

14) Diminish & Downsize sont traduites toutes les deux par Rapetissement.

15) La palme revient au trio Sicken, Waste Away et Feebleness qui sont toutes les trois traduites par Dépérissement.

16) Enfin, et cela embrayera avec la section suivante : en Xème édition, le Lord of the Pit a été traduit par Lige de la fosse au lieu de sa classique traduction Seigneur de l'abîme. Manque de pot, car Lige de la fosse est déjà la traduction de Liege of the Pit.


J'imagine que du coup, vous vous posez deux questions (ultra importantes !) :

a) En plein tournoi, si vous nommez "Choc soudain" pour Meddling Mage, votre adversaire est-il interdit à la fois de jouer ses Sudden Impact et ses Sudden Shock ?

-> En tournoi, c'est le nom VO qui fait foi. En cas de gros problème néanmoins avec un adversaire qui nomme une carte en français, n'hésitez pas à appeler l'arbitre de toute façon.




b) Sur magic-ville, que se passe-t-il si vous essayez de rentrer un "Dépérissement" dans un paquet ou une combo ?

-> Rassurez-vous, c'est géré par un script de désambiguïsation qui vous propose les différentes cartes qui ont exactement ce nom quand cela arrive. Si cela ne vous est jamais arrivé à propos de Dépérissement (peut-être parce qu'aucune des trois cartes n'est jouable ?) cela vous est en revanche sûrement arrivé en essayant de rentrer des Contemplation ou des Désolation dans votre paquet.





Si certaines cartes partagent donc leur nom VF avec une ou deux autres, il y a également le contraire : certaines cartes ont reçu deux traductions différentes en VF !

1) Annul était traduite par Cassation en Urza's Saga, et a été traduite par Dissolution lors de sa réédition en Mirrodin.

2) Lay Waste était traduite par Saccage en Urza's Saga, et a été traduite par Terre usée lors de sa réédition en carnage.

3) Merfolk of the Pearl Trident était traduite par Ondins du trident nacré dans toutes les premières extensions, et a été traduite par Ondin du Trident de perles lors de sa récente réédition en Magic 2013.

4) Elvish Champion était traduite par Championne elfe en Invasion. Mais en 7e édition, notre elfe a perdu son corset : il a donc fallu la retraduire par Champion elfe. Maintenant, la traduction est donc selon l'illustration :)

5) Dans la même veine, Master Healer était traduite par Maître guérisseur en Urza's Destiny. Mais en 7e édition, notre clerc a gagné un bonnet : il a donc fallu la retraduire par Maîtresse guérisseuse.

6) Encore dans cette thématique, Sparkmage Apprentice était traduite par Apprenti étincemage en Ravnica. Mais en M2010, notre sorcier se pare d'un chignon : il a donc fallu la retraduire par Apprentie étincemage.

7) Toujours dans le thème transgenre, Panther Warriors était traduite par Guerrières panthères en Visions. Mais en Portal, nos amies l'ont joué perso et masculin : retraduction par Guerrier panthère.

8) Pour finir sur cette thématique, Fathom Seer était traduite par Voyant des fonds marins en Time Spiral. Mais en Commander, elle devient Voyante des fonds marins sans même avoir changé d'illustration.

9) Steam Vents était traduite par Cheminées à vapeur en Guildpact, et a été traduite par Conduits de vapeur lors de sa réédition en Return to Ravnica.

10) Ainsi que Lord of the Pit, Rolling Stones, Stalking Stones et Discombobulate dont le cas a été évoqué à la section précédente.

Ce coup-ci, aucun impact sur le jeu. Cela dit, sur magic-ville, ces cartes portent deux noms en français, séparés par un " // ". C'est la même chose qu'à la section précédente : si on essaye de rentrer "Cassation", "Dissolution" ou "Saccage" dans un deck ou une combo, le script de désambiguïsation vous les proposera !




Certaines autres traductions donnent lieu à sourire :

1) Gaea's Herald a été traduite par Héraut de Gerrard. Gaïa, Gérard, c'est vite fait de se tromper dans une extension qui met l'Aquilon au centre de l'histoire !

2) Ground Seal a été traduite par Sceau cthonien. Il faut avouer que c'est parfaitement dans l'univers de magic : l'assemblée d'utiliser une étymologie grecque aux mots employés. Sauf qu'en grec, la terre s'écrit avec un khi puis un thêta. Et les mots qui viennent du grec utilisent le "ch" pour le khi et le "th" pour le thêta (de même le "ph" pour le phi). Il faut donc écrire "chthonien". Une variante orthographique veut qu'on a le droit d'orthographier "chtonien" en français (allez savoir pourquoi). Mais même avec cette variante, le "h" est mal placé dans la traduction donnée sur les cartes françaises !

Trois autres cartes utilisent l'étymologie grecque pour faire référence à la terre, mais sont correctement orthographiées en français : Earthbind (l'une des plus belles cartes pour votre deck à thème SM), Earthcraft et Earthlink.

3) Volition Reins a été traduite par Rêves de la volition. Rênes à Rêves il n'y a qu'une petite substitution.

4) Groundshaker Sliver a été traduite par Slivoïde tembleterre. C'était facile d'oublier le premier "r" de trembleterre.

5) Argivian Restoration a été traduite par Restauration Arvigiane dans le Duel Deck : Elspeth contre Tezzeret. Le "v" et le "g" ont été inversés dans l'adjectif (étant donné que Argive s'écrit bien avec d'abord le "g" puis le "v", et d'ailleurs Argivian Find était correctement traduite par Trouvaille argiviane).

6) Descend upon the Sinful a été traduite par Fondre sur les pêcheurs. C'est l'un de mes meilleurs amis qui vient de m'offrir cette carte en me faisant remarquer cette perle accentuée : changer "é" en "ê", ça change tout ! À croire que les anges arrivent avec des pastilles rafraîchissantes mentholées...



On peut également remarquer diverses erreurs d'impression sur des cartes françaises, la plupart du temps seulement dans une édition spécifique :

1) Celles qui changent vraiment ce que fait la carte (par ex. si vous avez R&D's Secret Lair sur le champ de bataille) :

Le Masque du bouffon permet de refaire la main du joueur ciblé... chouette, je me cible moi-même, c'est mieux que Doomsday !

Certaines Fronde infaillible ciblent les créatures sans le vol au lieu des créatures avec le vol. Quel intérêt d'utiliser une arme à distance alors ?

Le Sylvin magnigoth ne compte que les terrains de base que vous contrôlez, déchatte ! (cf. son texte imprimé).

La Transcendance FOIL fait gagner la partie à 20 PV, alors là pour le coup, j'achète :)

Le Fétiche de piété détruit une créature enchantée au lieu d'un enchantement de créature (cf. son texte imprimé).

Le Lanceur de lumière ne permet de rediriger que les blessures qu'il subit lui, pas les blessures que subit son contrôleur (cf. son texte imprimé).

Le Recrutement de Kamahl laisse la possibilité aux joueurs de révéler n'importe quel type de carte, pas forcément de créature. Complètement contre-productif si vous jouez contre mono-bleu, à qui vous allez donner une armée d'Ours ! (cf. son texte imprimé).

Le Chasseur de têtes et le Faucheur à lame d'ébène fonctionnent même pour des blessures non-combat, super pour les combos !

La capacité du Gladiateur mort-vivant vous laisse le ramener en main n'importe quand pendant votre tour, pas seulement pendant l'entretien. Je crois qu'on peut définitivement dire que Carnage, ce fut un Carnage en traductions !

Le Chef de guerre mort-vivant et le Chef de guerre daru (Fléau) donnent la réduction de coût à tout le monde. Zut, mon adversaire joue Zombie / Soldat également :-(

Le Manipulateur glacial (Mirrodin) permet de dégager en plus d'engager. Effectivement, une véritable manipulation !

L'Œuf de rukh (8ème édition) devient un vulgaire poulet au lieu d'un véritable oiseau quand il éclot : on lui a oublié le vol ! (cf. son texte imprimé).

La Noble cause (8ème édition) vous fait gagner des points de vie également quand les créatures reçoivent des blessures de combat. Décidément, avec cette édition, c'est le jeu des 8 erreurs ! (cf. son texte imprimé).

La Rusalka brûlée (Le Pacte des Guildes) inflige 1 blessure à la créature ciblée ou au joueur ciblé, au lieu de ne pouvoir cibler qu'un joueur.

Ghaveh, gourou des spores met des marqueurs sur la créature équipée au lieu de les mettre sur la créature ciblée. Chaud, il faut donc réussir à la faire devenir équipement non-créature... (cf. son texte imprimé)

Dans le même genre, Conscription immédiate donne un bonus de points de vie pour la créature enchantée, ce qui n'a pas de sens non plus (cf. son texte imprimé).

Le Charme de Dromar (Commander 2013), cette fois-ci pas de chance, ne permet de donner -2/-2 qu'à une créature que l'on contrôle. C'est tout de suite moins fort (cf. son texte imprimé).

Le Chef de meute de Garruk (Magic 2011) vous laisse piocher une carte même pour lui-même. Un vrai spoiler de limité ! (cf. son texte imprimé).

La Noble proie (Créations divines) ne donne pas la capacité Leurre à la créature qu'elle enchante, donc elle est moins forte en aura, zut ! (cf. son texte imprimé).

Et bien sûr la Fonderie mécanoptère qui fait l'objet de l'introduction de cet article. Dans la même veine (changement de mana et pas vraiment erreur de traduction), les Conduits de lave fournissent et au lieu de et , certaines Lunettes d'Urza (5ème édition) coûtent au lieu de à jouer et la Baguette de ruine (8ème édition) inflige 3 blessures au lieu d'1.


2) Celles qui sont seulement cosmétiques :

Le Myojin de la Toile de vie indique dans sa capacité le nom du Myojin noir au lieu de son propre nom (cf. son texte imprimé).

La capacité d'arrivée sur le champ de bataille du Répliquant parle du Changeforme au lieu de parler du Répliquant.

Dans le texte du Fétiche de fièvre, il est fait mention du Charme de fièvre au lieu du Fétiche de fièvre (cf. le gatherer).

La Lame de la banshee indique que "la créature équipée gagne +1/+1 for pour chaque marqueur charge" (cf. son texte imprimé).

Dans le même genre, les quatre terrains souillés Tourment (Champ souillé, Ile souillée, Pic souillé et Bois souillé) indiquent "or" au lieu de "ou" dans le choix du mana à ajouter.

La capacité du Titan de givre (Magic 2011) indique "ce sort ou qu'il cette capacité" (cf. son texte imprimé).

Le texte d'ambiance (!!!) de Bouillonnement (8ème) indique "Lorsque tous les rochers seront seront à nu" (cf. son texte imprimé).

Le texte d'ambiance (!!!) de l'Horreur née des cryptes indique "une dispute avec Raskdos" (cf. son texte imprimé).

Dans le texte de Kokusho, l'étoile du soir, il est fait mention de Koshuko au lieu de Kokusho ; dans le même genre, la capacité de Tymaret, le Roi assassin ramène Tyramet du cimetière au lieu de Tymaret.

Dans le texte du Filet de corail FOIL, il manque le mot "main" à la fin de la capacité. Bon sang, ils avaient prévu que WotC ne dirait plus "défausser depuis la main" mais seulement "défausser" !

Dans le texte du Samouraï du Rideau pâle, un "ce tour-ci" inutile a été rajouté, comme si c'était un effet de remplacement créé juste pour un tour alors qu'il est valable tant que le Samouraï est sur le champ de bataille, évidemment (cf. son texte imprimé).

Dans le texte du Changelin pruinephalène, il est fait mention du Changelin bruinephalène (cf. le gatherer).

Dans le texte de certaines Angoisse partagée, il est fait mention d'Angoisse profonde au lieu d'Angoisse partagée.

Certaines Minamo, École de la cascade sont imprimées avec le nom "Minamo, École la cascade" (sans le "de").


Allez, ne soyons pas vaches, ne clôturons pas cet article sans évoquer le cas d'Impulse. En Visions, le texte anglais mentionnait que l'on prenait une carte en main, qu'on mettait les trois autres en-dessous de la bibliothèque... et qu'on mélangeait ensuite la bibliothèque ! Lors du passage en français, cette dernière phrase erronée a été supprimée.

De la même manière, le texte anglais de Lifeline ne faisait revenir que les cartes de créature de *votre* cimetière au lieu de les faire revenir quel que soit le cimetière.

Eh oui, la traduction permet aussi de *réparer* des erreurs ! :)


PS: Les traducteurs allemands ne sont pas en reste, et il existe une compilation des erreurs de traduction du même genre au bout de ce lien.